Amélie Coulbaut-Lazzarini

Après une thèse effectuée en CIFRE avec une fédération sportive, Amélie Coulbaut-Lazzarini  a travaillé comme chargée d’études, dans l’enseignement supérieur et dans la recherche, à l’université et en entreprise. Recherches antérieures liées aux villes intelligentes et durables et aux éco-innovations, au sein d’un laboratoire d’information et une chaire internationale industrielle : interfaces homme-machine, objets connectés, réseaux intelligents, mobilités, usages, pratiques quotidiennes, liberté et nouveaux rapports aux territoires.

Au sein de l’unité de recherche émergente Transitions, ses recherches portent sur les pratiques écocitoyennes, dans un contexte de développement durable et de transition socio-énergétique des territoires.


Précédentes affectations :

Chercheur au sein d’une chaire internationale industrielle sur des problématiques liées aux éco-innovations, et plus particulièrement aux smart grids. Ses recherches portent sur les aspects sociaux et sociétaux des projets développés par nos partenaires industriels (Alstom, Bouygues, Dotvision, Sagemcom…)
Auparavant, elle était chargée d’études et de recherche dans une association qui s’intéressait aux problématiques de contacts culturels et de formation pour adultes.
Ses recherches sont profondément transdisciplinaires, à la croisée des différentes disciplines des sciences humaines et sociales (géographie sociale, sociologie, ethnologie) et des STAPS.

Thèse effectuée en CIFRE avec une fédération sportive, expérience dans l’enseignement supérieur et la recherche, à l’université et en entreprise.

Objectifs : des projets de recherche intégrant des territoires de montagne, idéalement Alpins, et des aspects liés aux territoires, aux environnements naturels et urbains, aux activités physiques, à l’identité, à la culture.

Responsabilité pédagogique :

Participation aux projets de recherche :

  • POPSU
  • MUSE 2
  • Trans-metro-med

Thématiques de recherches :

  • analyse de pratiques et de processus de communication, sensibilisation, médiation innovants et durables dans l’appréhension du rôle des acteurs sur un territoire.
  • liens entre territoires, pratiques et identités et sur les relations à l’environnement.

En savoir plus :

amelie.coulbaut@univ-cotedazur.fr

https://sites.google.com/site/ameliecoulbautlazzarini